energy-science

fleche                                                                                                                                                                                                                                                

Mise en ligne 27-05-2016

Ideol lève 3 millions d’euros pour accélérer son développement

Ideol, pionnier provençal de l’éolien flottant, accélère son développement en France et à l’international. Pour sa quatrième levée de fonds, la société basée à La Ciotat a recueilli plus de 3 millions d’euros apportés par ses actionnaires historiques (Paca Investissement, les FCPR Emergence Innovation 1 et Demeter 3 Amorçage, le FIP Entrepreneurs Capital 3) et par le fonds marseillais Tertium, nouvel entrant au capital et principal contributeur de ce nouveau tour de table. Tertium, qui gère des fonds apportés par la CEPAC, AG2R La Mondiale et par une vingtaine d’entrepreneurs de la région Paca, investit en minoritaire pour un ticket moyen de 2,5 M€ dans des entreprises locales. « Ideol est notre 7ème investissement. Six de nos participations se trouvent dans les Bouches-du-Rhône, la septième à Toulon. Notre région recèle des pépites de grande qualité, pour certaines très ouvertes à l’international comme c’est le cas d’Ideol », explique Florence Canonge, associée de Tertium.

Créée en 2010, Ideol est un des leaders français des fondations flottantes pour l’éolien en mer. L’entreprise est notamment en pointe sur la conception du flotteur et de l’ancrage des installations, grâce à son système breveté « Damping Pool », compatible avec tout type d’éolienne, qui permet d’installer des projets en mer sans contrainte de profondeur ou de sols. Ainsi, des installations peuvent être déployées sur les meilleurs gisements de vent, même lorsqu’ils dépassent 50 mètres de profondeur, comme cela peut être le cas au large des côtes de la Méditerranée, de la Bretagne, de l’Ecosse ou du Japon.

La société, qui compte aujourd’hui 60 salariés, a récemment embauché deux collaborateurs afin de développer sa présence à l’international : un ‘business manager’ pour l’Europe du Nord et un ‘country manager’ au Japon. Ideol travaille actuellement sur plusieurs projets-pilotes et pré-commerciaux à travers le monde. Au large du Croisic, la société participe au projet Floatgen, un démonstrateur chargé de valider la faisabilité technique et la viabilité économique de l’éolien flottant. Elle a également signé son premier contrat commercial au Japon avec Hitachi Zosen pour préparer la construction de deux démonstrateurs, l’un en acier, l’autre en béton. Et fin 2015, c’est avec le groupe taïwanais China Steel Corporation qu’elle a conclu un accord préliminaire.

 

 

 

Energies renouvelables
ener
Industrie
ind
Batiment
batiment
Production d´énergie
energy
Stockage d´énergie
kanne
Ressources
ressource

 

 

©2011 energy science homeIRESEN